Villeneuve d'Ascq en Nord massif
Photo : Audrey Akakpo/FFBB

Elles étaient en mission, elles l'ont accomplie ! Les Guerrières de Villeneuve d'Ascq ont survolé le match 2 des finales LFB face à une équipe de Basket Landes dominée pendant 40 minutes (114-88). Après 2017, l'ESBVA-LM décroche le deuxième titre de son histoire en Ligue Féminine.

Moins d'une semaine après avoir renversé Basket Landes dans son chaudron, Villeneuve d'Ascq recevait au Palacium la deuxième manche de la finale des playoffs LFB. Une première occasion pour les Guerrières de soulever un trophée après une saison de rêve (première place en championnat et finalistes de l'Euroligue). Et pour s'éviter les sueurs de l'aller, l'ESBVA-LM entrait dans la rencontre comme un bulldozer obligeant Julie Barennes à rappeler ses joueuses après 1'45 de jeu (9-0 puis 14-0, 3'). Après une courte accalmie, la foudre tombait à nouveau sur des Landaises incapables de stopper les éclairs de Diaby, Smalls ou encore Salaün (35-18, 10').
 
Alexis Peterson et ses partenaires avaient mieux terminé le quart-temps, elles allaient devoir capitaliser sur ce mince espoir. Pour y croire, il aurait surtout fallu que les Landaises convertissent leurs occasions mais les tirs ouverts ne trouvaient pas la cible. Les Guerrières n'en demandaient pas tant pour faire monter le thermomètre à +26 (51-25, 15'). Sixtine Macquet se démenait pour réduire le score mais chaque panier landais était systématiquement suivi d'une réponse nordiste (64-41, 20').
 
Avec un tel retard et dans une ambiance de folie, la tâche des Landaises s'annonçait immense. Le miracle était toujours possible mais le retour des vestiaires des Guerrières l'a transformé en rêve inaccessible. Toujours aussi adroites (14/31 à 3-pts sur le match), les filles du Nord enfonçaient le clou avec Smalls et Zellous à longue distance (85-49, 25'). En totale maîtrise, les joueuses de Rachid Meziane allaient avoir un quart-temps pour savourer (94-59, 30'). 
 
Les dix dernières minutes ne changeaient évidemment pas la donne d'une rencontre que les Nordistes avaient dominée de la tête et des épaules et ce 14-0 initial. A 6 minutes du gong, Janelle Salaün faisait passer la barre des 100 points à son équipe alors que l'ambiance dans les tribunes préparait déjà la fête qui allait suivre sur le parquet. Comme en 2017, Villeneuve d'Ascq remportait le titre de champion de France LFB alors que Kariata Diaby, impériale à l'aller et au retour, recevait le trophée de MVP des finales.
 
Villeneuve d'Ascq - Basket Landes 114-88 / Revoir le match