"Je me sens mieux dans mon basket"
Photo : Infinity Nine Media

Actuellement en stage avec les Bleues, la capitaine de Lyon Alexia Chartereau effectue, à l'image de son équipe, un début de saison de belle facture avec notamment la deuxième meilleure évaluation de la Ligue (19,3).

Vous êtes actuellement en stage avec l'Équipe de France pour une fenêtre internationale importante. Dans quel état d'esprit se trouve le groupe quelques semaines après la Coupe du Monde et à la veille de deux rencontres importantes pour la qualification à l'Euro féminin 2023 ?
Le fait que l'on se soit quittées il n'y a pas si longtemps que ça est un avantage. On ne repart pas de zéro, on garde les bases que l'on a eues pour la Coupe du Monde. Ce qu'on peut améliorer est plus frais dans nos têtes. Il y a également des nouvelles joueuses, ça fait du bien. On essaye d'être le plus opérationnelles possible car on sait que ces fenêtres sont compliquées avec peu d'entraînements. Je pense qu'on va être prêtes et on aura à coeur de gagner ces deux matchs.
 
Votre début de saison en Ligue Féminine avec Lyon est excellent alors qu'il manque encore deux joueuses à intégrer (Gruda et Williams). Est-ce que ça prouve la qualité de l'effectif ?
Il nous manque aussi Julie Allemand (blessée à la cheville) donc ça fait trois joueuses. On avait les capacités de faire ce début de saison, on l'a fait et c'est bien car on part sur de bonnes bases. Ca permettra aux filles qui vont arriver de ne pas trop se mettre de pression. Pour l'instant ce n'est que du positif, le groupe est performant et c'est important de réussir à gagner peu importe ce qui se passe pendant le match.
 
D'un point de vue plus personnel, vos statistiques sont les meilleures de votre carrière. Qu'est-ce qui a changé par rapport à la saison dernière ?
Je suis plus en confiance, je me sens mieux dans mon basket. C'est un cercle vertueux. Ca s'est bien passé avec l'Équipe de France cet été, j'ai retrouvé petit à petit des sensations que j'aimais. J'essaye de reproduire à Lyon ce que j'ai fait cet été. Je fais un bon début de saison mais le plus important est que l'on gagne. Je me sens bien dans le groupe. L'année dernière était une année d'adaptation, c'est la première fois que je quittais un club avec plein de choses nouvelles qui ont fait que ça s'est passé comme ça s'est passé.
 
Vous êtes plus investie au niveau du rebond (meilleure rebondeuse défensive de LFB avec 8 prises par match en moyenne) et de la passe décisive, est-ce pour vous le moyen de montrer l'exemple en tant que capitaine ou le fruit d'un travail sur ces aspects du jeu ?
Capitaine ou pas, ce sont des secteurs qui sont importants. Notre jeu fait qu'un jour l'une va performer puis le match suivant c'est une autre, il faut réussir à trouver la joueuse libre et c'est quelque chose que j'aime faire. Sur les stats je fais plus de passes que d'habitude mais mon jeu a toujours été comme ça. Si c'est moi la plus ouverte je vais tirer mais si une fille est mieux placée je vais faire la passe. C'est comme ça que je vois les choses. Au niveau du rebond, on essaye d'être agressives en défense, de mettre l'accent dessus car c'est sur ça qu'on peut gagner des championnats. Tu as beau bien défendre mais si tu ne prends pas le rebond tu ne peux pas aller en attaque. C'est juste de la concentration et un état d'esprit. J'essaye d'être là dedans au maximum.