Les Bleues frappent fort d’entrée

Pour leur premier match de la compétition, les Bleues s’imposent face à l’Australie dans un Superdome de Sydney en fusion (70-57).

Cette campagne mondiale ne pouvait pas mieux commencer pour les Bleues. Le début de match offre un duel de très haute volée entre Gabby Williams et Rebecca Allen. La nouvelle recrue de LDLC ASVEL Féminin met les Bleues sur le droit chemin en inscrivant douze des quatorze premiers points auxquels Allen répond avec un parfait 3/3 pour les Opals (14-10, 6’). Arrivée tardivement dans le groupe, la récente championne WNBA Iliana Rupert y va également de ses premiers points en Coupe du Monde pour maintenir la France en tête après un quart temps (18-17, 10’). L’ambiance monte d’un cran dans le deuxième acte au moment où les hôtes prennent un léger avantage (18-23, 13’). La volonté des coéquipières de Marine Fauthoux leur permet de revenir immédiatement dans le match sur un tir de Marième Badiane (27-27, 16’). La rencontre est rugueuse mais les joueuses de Jean-Aimé Toupane ne lâchent rien et répondent au défi physique proposé par les Australiennes afin de virer en tête à la pause (32-31, 20’).

Au retour des vestiaires la France fait le break sur un tir acrobatique de l’inépuisable Gabby Williams (40-33, 23’). La défense tient bon malgré une nette domination Australienne au rebond (49 contre 36). Les bonnes séquences défensives s’accumulent pour les Bleues qui maitrisent le rythme du match à l’image de Lisa Berkani qui performe la défense pour s’offrir un deux points dans la raquette (52-45, 30’). Dans le dernier quart-temps, les Françaises font preuve de beaucoup de sérénité et montrent un visage conquérant en témoigne le tir ultra longue distance d’Alexia Chartereau qui refroidit le Superdome de Sydney (61-52, 36’). Impériale, Gabby Williams (23 points) conclue la rencontre par un tir assassin avant de laisser éclater sa joie. Face aux vice-championnes du monde en titre, les Bleues marquent les esprits en enregistrant un premier succès dans cette campagne mondiale avant d’affronter un autre gros morceau demain.

Australie – France : 57 - 70