Valises posées

Après plus de 24 heures de voyage depuis Paris, l'Equipe de France féminine a posé ses valises à Sydney en Australie ce dimanche.

Dix jours, c'est le temps qui sépare désormais les Bleues de leur premier match de la Coupe du Monde face au pays hôte, l'Australie. Après un long périple entre Paris et Sydney, en passant par Dubaï, les Tricolores ont pris leurs marques dans la métropole australienne, au coeur du parc olympique qui avait accueilli les J.O. en 2000.

Les mines sont encore éprouvées d'un voyage de plus d'une journée, et les organismes impactés par un décalage horaire de 8 heures. Pour remettre les Bleues en ordre de marche, le staff tricolore a prévu une remise en route progressive : une arrivée dimanche placée sous le signe du décrassage aux alentours de l'hôtel des Bleues, et un lundi avec deux entraînements à allure modérée et sans opposition. Avec de larges plages réservées au repos et à la récupération.

Les 14 joueuses de Jean-Aimé Toupane, qui seront rejointes mardi par Gabby Williams, puis plus tard par Iliana Rupert à l'issue de la finale WNBA, auront l'occasion dans les prochains jours de se tester à trois reprises face à trois adversaires de haut vol : l'Australie (16 septembre), le Japon (18 septembre) puis les Etats-Unis (19 septembre). Il sera temps à cet instant pour le staff des Bleues, de faire les derniers choix et d'établir la liste finale des 12 joueuses pour la Coupe du Monde 2022.